N°27-Cardinal BARBARIN

feuille paroissiale N°27       Cardinal BARBARIN, vous êtes au cœur de ma prière en ces jours. Je sais avec d’autres, que vôtre prière n’est pas centrée sur votre personne mais sur les victimes de ce prêtre pédophile. C’est criminel d’abuser d’un enfant, c’est criminel de trahir la confiance des parents. On se demande bien pourquoi il y a tant d’adultes malades qui abusent d’enfants dans notre monde ? Pourquoi des prêtres, pourquoi des instituteurs… ? Pourquoi tant d’enfants souffrent dans des familles déglinguées ? « 30 enfants par mois sont placés en famille d’accueil dans notre secteur », me disait une maman, assistante maternelle. Pourquoi ?

Prêtre, je me sens blessé, désavoué, chaque fois qu’un des nôtres est reconnu coupable. Comment peut-on faire confiance à tant de prêtres intègres qui n’ont d’autre désir que d’être de vrais éducateurs auprès des jeunes. Pourquoi ce mal ?

Cardinal Barbarin vous êtes lynché par les médias, c’est toute votre carrière, tout votre parcours d’homme de Dieu qui est ainsi ruiné, pour une faute de parcours. J’imagine votre blessure, votre souffrance. A l’ouverture de cette semaine sainte nous sommes avec vous plongés dans les accusations, les procès tronqués, les mises à mort télécommandées…. Que la Résurrection du Christ nous ouvre un Avenir de paix, et de fraternité !

Bonne semaine sainte

Abbé Bruno