Catégorie : Mot de l’abbé

N°120- appel à bénévolat 0

N°120- appel à bénévolat

feuille paroissiale N 120       L’année 2018 sera placée sous le signe de la paix dans notre région des Hauts de France, dévastée il y a 100 ans par la guerre de 1914-1918. En particulier, un grand rassemblement international est organisé...

0

N°119- DEUX SACS HUMIDES

feuille paroissiale N 119   « Deux saques fraiques y’ne s’réchutent pon l’un l’aut’ » (traduction : deux sacs humides ne peuvent sécher l’un contre l’autre ». Nous pouvons monnayer ce proverbe de bien des façons : deux pessimistes ne se remonteront jamais le moral, deux aveugles ne...

0

N°118- La GALETTE

feuille paroissiale N 118     La galette : elle rassemble, elle réjouit les cœurs, elle récompense…. C’est l’indigestion, depuis quelques temps aucun jour ne se passe sans la galette des rois. La chorale paroissiale, les catéchistes, la table ouverte, les vœux du maire…....

0

N°117-LEVE-TÔT

feuille paroissiale N 117   Levé tôt ce matin, je trainaille, j’adore cela…. Je me mets au repassage, cela ne me coûte pas ! et je pense à toutes celles et tous ceux dont le travail consiste à une tâche répétitive, toujours à refaire,...

0

N°116-Le TEMPS

feuille paroissiale N 116   Le Temps. Je viens de célébrer avec vous mon troisième Noël. C’est fou comme le temps passe vite. Comme j’aimerai goûter chaque seconde, chaque minute avec gourmandise. Les moyens de communication ont sans-doute beaucoup contribué à l’accélération du...

0

N°115- OUVREZ LES PORTES, LES COEURS ET LES VOLETS

feuille paroissiale N 115   Ouvre tes volets, J’ai une bonne nouvelle qui vient d’arriver. Ouvre tout grand tes oreilles, Il faut te lever (J Humenry) L’auberge, la salle commune de Bethléem était fermée à l’accueil de Marie et Joseph. Ceux-ci ont trouvé...

0

N°114- NOËL

feuille paroissiale N 114   Je viens de célébrer Noël dans une EPHAD. (Quel beau mot !), nous avons le don en France de nous donner des abréviations pleines de poésie ! Nous étions au sous-sol, avouons que le lieu là encore manque de poésie,...