La réconciliation

La confession effraie souvent… À tort ! Se confesser, c’est avant tout reconnaître l’amour de Dieu et lui demander pardon de l’avoir blessé. Pour se réconcilier avec Dieu, suivez le guide…

 

Je me prépare


Reconciliation_1Lire un passage de la Bible peut aider à comprendre que c’est l’amour de Dieu qui m’attend. Il est plus facile de faire son « examen de conscience » en relisant sa vie sous le prisme du discours de Jésus des « Béatitudes » (Évangile de saint Matthieu 5, 1-12), ou des paraboles de la miséricorde dans l’évangile de Luc chapitre 15 ; afin d’y repérer tous mes refus d’amour, envers Dieu, en vers moi-même et mon prochain.

 [break]

Je reçois le sacrement


Reconciliation_2 Je vais ensuite trouver un prêtre près de chez moi; vous pouvez contacter :
  •     l’abbé Bruno DUBREUCQ au presbytère de Montreuil : 06.09.75.81.83
  •     l’abbé Christophe DELATTRE au presbytère d’Hucqueliers : 06.22.51.44.29
Si j’ai des questions ou des peurs, je n’hésite pas à le lui dire afin qu’il m’aide dans ma démarche. Vient le moment où ensemble nous partageons les difficultés et les joies rencontrées dans ma vie lue à la lumière de l’Evangile.  Le prêtre est tenu au secret absolu. Après quelques éclairages et conseils, il me donne le pardon des péchés (l’absolution).
Ce sacrement peut aussi se recevoir lors d’une célébration communautaire, souvent à quelques jours d’une grande fête chrétienne.
 [break]

Je repars par un autre chemin….


Reconciliation_3La plupart du temps, le prêtre m’invite à poser des actes concrets signe d’une conversion en marche….
 [break]


La prière personnelle est un vrai soutien. Exercer les « vertus » (générosité, patience, douceur, honnêteté, etc.) est aussi une bonne habitude à prendre pour 
devenir meilleur et ouvre à plus de joie.
[break]
[break]
[break]