Le Mariage

(« Image Marc Lucascio ») http://www.marc-lucascio.photo/

 

Engagement du Bien-aimé et de sa bien-aimée. Ceux qui veulent convoler à la saison des mariages, doivent s’y prendre au moins 6 mois auparavant. Pour ne rien oublier et arriver sereins le jour J, suivez le guide…

 

Un mariage à l’église ?
Il pourrait arriver que des couples choisissent de « passer devant M. l’abbé » par tradition, pour faire plaisir aux aînés. Mais cela est sans-doute exceptionnel . Aussi, chacun a conscience que s’unir devant Dieu n’a rien de folklorique ! Cet engagement à part entière confère au mariage une dimension sacrée, il s’agit d’un sacrement, rien de moins. Prenez donc le temps d’y réfléchir, honnêtement. Puis vous prenez contact avec la permanence paroissiale, au 03.21.06.20.97, notamment le mardi matin et le samedi matin ainsi que le vendredi entre 17 et 19 h.
Se laisser surprendre
C’est décidé : vous avez choisi de vous marier religieusement. Jouez le jeu et laissez-vous surprendre par ce que le prêtre, le diacre et quelques couples de la paroisse vous feront découvrir. Ils sauront vous encourager, vous conseiller. Et on ne sait jamais ce cheminement pourrait vous amener à rencontrer Dieu ?
Sous le regard de Dieu
Quand on est pris dans le tourbillon des préparatifs, il est bon de savoir s’arrêter, sous le regard de Celui qui est source de tout bien. Pourquoi ne pas prendre un vrai moment avec Dieu dans une abbaye pour vous ressourcer, prier ensemble et goûter au calme du lieu. Dans notre diocèse la Maison des Tourelles à Condette 12 avenue de l’Yser (03.21.83.71.42) propose des week-ends dans un cadre merveilleux : profitez-en !
Logistique : déléguez
La clé d’un mariage réussi ? Ne pas se crisper sur les aspects matériels. Ils sont indispensables, mais vos proches feront sûrement aussi bien que vous. Prenez du temps en couple, détendez-vous autour d’un dîner en amoureux où vous ne repasserez pas en revue la liste des tâches à faire ! Une organisation matérielle qui met en valeur les talents de chacun peut transformer les préparatifs en un moyen de renforcer l’unité familiale.