L’onction des malades

L’Eglise se fait toujours plus proche des plus faibles visiter un frère malade c’est visiter le Christ lui-même (Évangile de Matthieu chapitre 25 : « Chaque fois que tu le fais à l’un des ces frères c’est à moi que tu le fais », dit Jésus.

C’est pour cette raison, qu’elle prie particulièrement pour les malades. Sacrement souvent méconnu, il est le signe de la tendresse de Dieu envers les malades. Vous contactez l’abbé Dubreucq 06.09.75.81.83 ou l’abbé Delattre 06.22.51.44.29.

A l’hôpital ou en clinique souvent existe une aumônerie (demander les renseignements à l’accueil ou dans le service), exemple au CHAM vous pouvez contacter : Hélène LEGRAND 06.50.09.31.13.