Auteur : Bruno DUBREUCQ

0

N°354- Devenir Patient

feuille paroissiale N 354   Devenir Patient : Signe que nous vieillissons, nous apprenons que la maladie affecte nos proches et nos connaissances. Cela nous touche, nous bouleverse. Leur vie d’un coup en est transformée. Il faut assumer le choc du diagnostic, le...

0

N°353- Heureuse Vieillesse

feuille paroissiale N 353   Heureuse vieillesse ! « On ne s’arrête par parce qu’on vieillit, on vieillit parce qu’on s’arrête ! » Paroles de sagesse de l’abbé Joseph Proux. Il faut dire que Joseph nous en donne la preuve par neuf. Il est en train d’écrire...

0

N°352- Espérer au-delà de tout !

feuilleparoissialeN352   Espérer au-delà de tout ! « les barbaries, les atrocités de l’Histoire, transmises de siècles en siècles, de descendants en descendants, la troublaient profondément(…) Mais elle gardait, en dépit de ces réalités, le goût et la certitude de l’espoir. Délaissant les psalmodies,...

0

N°351-Hareng où te caches tu ?

feuille paroissiale N 351 Hareng où te caches-tu ? Les fêtes du hareng-roi sont contrariées, le hareng n’est pas au rendez-vous au large de nos côtes, la mer est trop chaude ; Notre frère le hareng a donc décidé de migrer plus tard en...

0

N°350-Ô Mort où est ta victoire ?

feuille paroissiale N 350   Ô mort, où est ta victoire ?   Alors que nous venons de vivre une semaine funeste avec le décès de louis, 94 ans, Jacqueline,90 ans, Adéline, 48 ans maman de 2 enfants et Yann, 32 ans père de...

0

N°349- Que le Christ habite en vos coeurs

feuille paroissiale N 349   « Que le Christ habite en vos cœurs par la foi ; Alors vous serez comblés jusqu’à entrer dans toute la plénitude de Dieu. » Magnifique souhait que St Paul adresse aux éphésiens. Comment ne pas goûter à la profondeur de...

0

N°348-Couches culottes

feuille paroissiale N 348   « Couches culottes ? pourquoi pas ! C’est sérieux, nous sommes dans un atelier de formation en théologie. L’intervenant choque une brave dame, bon chic bon genre, « Eh oui, Jésus bébé a dû porter des couches-culottes ». « Mon père, comment pouvez-vous parler...